Bricolage et électricité : ce qu’il faut savoir, ce qui est à notre portée

Un électricien met sa vie en danger pour rétablir l’électricité au sein de votre maison. Vous vous doutez, donc, du danger que peut engendrer une telle réparation. Ainsi, prenez toutes vos précautions si jamais vous ne souhaitez pas faire appel à un professionnel.

Avant de faire une intervention électrique, vous le savez sans doute déjà, il faut commencer par couper le courant dans votre maison. Ce n’est qu’après cette action que vous pourrez, en tant qu’amateur, réaliser vos travaux en toute sérénité, que ce soit pour installer un nouvel interrupteur ou encore, un nouvel éclairage.

Quelles sont les précautions à prendre avant de faire une installation électrique ?

En tant que bricoleur, vous avez la possibilité d’installer un disjoncteur, si bien sûr, vous pensez à respecter les recommandations concernant les branchements de câbles. Vous devez vous munir d’un bloc-notes et inscrire les différents branchements à réaliser pour faire des corrections rapides en cas de dysfonctionnement.
L’installation d’un interrupteur est tout aussi simple, car cela ne nécessite que le branchement de câbles en respectant les emplacements qui leur sont dédiés. Il faut simplement veiller à respecter les schémas. Dans la mesure où vous êtes un professionnel, vous pouvez même faire des interventions encore plus complexes, telles que l’installation d’un plancher chauffant.

À lire :  Comment choisir une tondeuse à batterie efficace pour un petit jardin ?

Si vous n’êtes pas un professionnel, il est simplement recommandé d’appeler un conseiller pour faire réaliser un diagnostic de sécurité électrique. Cela dit, les installations électriques dans un appartement neuf nécessitent un certificat de conformité.

Ce qu’il faut savoir avant d’installer un va-et-vient électrique dans votre maison

L’installation d’un va-et-vient électrique au sein de votre logement n’est pas tout à fait complexe. Voici tout ce qu’il faut savoir à ce sujet :

Tout ce qui concerne le calibrage de fils

Qui dit installation électrique dit conducteurs. Savoir que les fils, que ce soit en fusible ou en prise, ne laissent pas le courant passer, c’est la première raison qui peut provoquer une panne.

Voici donc le type de conducteur à avoir avec chacun sa densité de courant :

  • De 1 à 5 mm² pour une densité de 3 A par mm² ;
  • De 5 à 20 mm² pour une densité de 2 A par mm² ;
  • de 20 à 50 mm² pour une densité de 2 A par mm².

Il n’existe pas d’inconvénients pour l’utilisation de fils plus grands, il reste nécessaire de prévoir d’autres branchements.

Le lieu d’installation de votre courant électrique

Que ce soit dans votre garage ou votre cave, il est important d’utiliser des câbles solides pour faire passer votre ligne électrique. C’est la meilleure façon pour ne pas provoquer des incendies à cause de la densité de poussière ou de vapeur. Ce type de câbles est installé à l’aide de colliers. Pour commencer, il faut réaliser un parcours à suivre avant de poser vos appareils, à savoir les interrupteurs et les prises qui vont correspondre à vos câbles pour une jonction parfaite.

À lire :  Comment remplacer ses portes de placards ?

Installation électrique dans les chambres

Quand il s’agit de pièces d’habitation, les circuits sont mieux placés dans des baguettes en bois. La mission sera plus simple et vous pourrez clouer vos baguettes au mur en toute sécurité. Il faut savoir que quand les baguettes sont placées aux angles des murs de vos chambres, celles-ci doivent être coupées avec une boîte à onglets.

Pour ce qui est des fils, c’est important de les maintenir en enfonçant les clous en biais. Pour finir, vous pouvez tout simplement encastrer les conducteurs de sorte à ce qu’ils ne soient plus visibles, néanmoins il est important de protéger vos fils à l’aide d’un tube conçu en acier avant de tout cacher avec du plâtre.