Habitat ancien : l’isolation des murs humides

Par Diane , le 25 janvier 2023 - 3 minutes de lecture
Un mur humide qui se craquèle

L’isolation des murs humides s’avère être un vrai défi pour les propriétaires de maisons anciennes. En effet, ces bâtiments présentent des caractéristiques qui nécessitent une isolation spécifique pour améliorer leur confort et leur durabilité. Ainsi, il est important de comprendre comment isoler efficacement les murs humides pour éviter tout problème.

Il existe différents matériaux qui peuvent être utilisés pour isoler les murs humides. Ces matériaux sont généralement adaptés aux spécificités de chaque bâtiment afin d’améliorer son confort thermique et acoustique. Les principales solutions disponibles sur le marché sont : 

  • Les panneaux en polystyrène extrudé (XPS)
  • Les films pare-vapeur
  • Les membranes bitumineuses

Le choix du matériau à utiliser pour l’isolation des murs humides dépend principalement des caractéristiques du bâtiment et du climat local. Il est donc important de consulter un professionnel pour obtenir des conseils personnalisés et choisir le produit le plus approprié.

Comment isoler les murs humides ? 

Pour optimiser l’efficacité de l’isolation des murs humides, il faut procéder en plusieurs étapes. La première consiste à déterminer où se trouve l’humidité. Pour ce faire, il est possible de recourir à un test d’humidité pour vérifier si elle se trouve dans la structure du mur. Une fois que l’emplacement de l’humidité est identifié, il est possible de procéder à l’isolation proprement dite.

La seconde étape consiste à choisir le bon matériau et à le positionner correctement. Dans le cas des murs intérieurs, il est recommandé de placer le matériau entre les deux couches de paroi, l’une servant à protéger l’autre. De cette façon, l’isolation sera mieux répartie et les possibilités de condensation seront minimisées

À lire :  Quels sont les 10 outils indispensables de la caisse à outils ?

Ensuite, il faut effectuer un traitement des murs contre l’humidité en injectant un produit hydrofuge. Ce type de produit est facile à appliquer et offre une protection durable contre les infiltrations d’eau. Un autre moyen de prévenir les remontées capillaires est de créer un fossé autour de la fondation de la maison. Cela permet d’évacuer l’excès d’eau et d’empêcher l’humidité des sols de monter dans les murs.

Isolation des murs humides : quelques conseils pratiques

Avant de procéder à l’isolation des murs humides, il est important de prendre certaines précautions. Tout d’abord, il est nécessaire de nettoyer soigneusement les murs pour éliminer les salissures et faciliters l’application des matériaux isolants. Il convient également de prévoir une ventilation pour empêcher la formation d’humidité et de moisissure. 

De plus, il est impératif de vérifier l’étanchéité des raccords et joints avant de commencer l’isolation. Enfin, il est important de bien identifier les points faibles du bâtiment pour éviter les ponts thermiques et les courants d’air. 

Conclusion

L’isolation des murs humides est une étape essentielle pour assurer le confort et la durabilité d’une maison ancienne. Bien qu’il puisse s’avérer compliqué d’effectuer cette tâche, il est possible de se doter des bons outils et des connaissances requises pour y parvenir avec succès. En suivant les bonnes pratiques mentionnées ci-dessus, les propriétaires de maisons anciennes pourront profiter d’un habitat sain et confortable.

Diane

Hello, je suis Diane, 31 ans, passionnée de jardinage, bricolage et toutes sortes de DIY. À travers ce site, j'essaie d'apporter des réponses aux nombreuses questions que peut se poser un débutant avec un bêche ou une perceuse.

Voir les publications de l'auteur