Les coccinelles asiatiques : comment les différencier et les éloigner de votre maison

Par Diane , le 26 mai 2023 - 4 minutes de lecture
Coccinelle asiatique

Les coccinelles asiatiques sont des insectes originaires d’Asie de l’Est qui ont été introduits en Europe dans le but de contrôler les populations de pucerons. Cependant, ces espèces exotiques peuvent causer des problèmes dans nos écosystèmes locaux et même envahir nos maisons. Dans cet article, nous vous présenterons comment différencier les coccinelles asiatiques des autres variétés de coccinelles et vous donnerons quelques conseils pour les éloigner de votre domicile.

Identifier les coccinelles asiatiques

Afin de reconnaître une coccinelle asiatique parmi les autres espèces présentes sur notre territoire, il est essentiel de connaître ses principales caractéristiques. Voici quelques-uns des indices les plus importants à prendre en compte :

  • Taille : Les coccinelles asiatiques sont légèrement plus grandes que les coccinelles communes, avec une taille moyenne de 5 à 8 mm.
  • Couleur : La couleur de leur carapace varie du jaune orangé au rouge foncé, avec un nombre de points généralement compris entre 0 et 19. Il est donc difficile de les distinguer uniquement par la couleur ou le nombre de points.
  • Forme du pronotum : Le pronotum est la partie située entre la tête et les élytres (carapace) de la coccinelle. Chez les coccinelles asiatiques, il présente généralement une forme de « collier » blanc avec des marques noires en forme de M ou de W.

Examiner les larves et les nymphes

Les larves et les nymphes de coccinelles asiatiques présentent également des différences par rapport à celles des espèces locales. Les larves sont allongées, de couleur bleu-gris, avec des épines oranges sur les côtés. Quant aux nymphes, elles sont de couleur orange avec des taches noires et des épines proéminentes.

À lire :  Comment utiliser un robot tondeuse sur un terrain en pente ou accidenté ?

Éloigner les coccinelles asiatiques de votre maison

Bien que ces insectes soient utiles pour lutter contre les pucerons dans votre jardin, vous ne souhaitez pas forcément les avoir chez vous. Voici quelques astuces pour éviter leur intrusion :

  • Maintenir une bonne étanchéité : Vérifiez régulièrement l’état des joints, calfeutrez les interstices et posez des moustiquaires sur vos fenêtres pour empêcher les coccinelles d’entrer.
  • Utiliser des répulsifs naturels : Certaines plantes comme la lavande, le thym ou encore la menthe poivrée ont des propriétés répulsives pour les coccinelles asiatiques. Vous pouvez les planter autour de votre maison ou en faire des sachets que vous placerez près des points d’accès.
  • Éliminer les sources d’humidité : Les coccinelles asiatiques sont attirées par l’humidité pour pondre leurs œufs. Veillez à bien assécher toutes les zones humides de votre maison et de ses alentours.

Traiter une infestation de coccinelles asiatiques

Si malgré ces précautions, des coccinelles asiatiques ont réussi à s’introduire chez vous, voici comment procéder :

  1. Commencez par aspirer les coccinelles avec un aspirateur équipé d’un sac jetable. N’utilisez pas de produit chimique, car cela pourrait détériorer la qualité de l’air intérieur.
  2. Une fois les coccinelles ramassées, mettez-les dans un sac plastique et placez-le au congélateur pendant quelques heures pour les tuer sans douleur.
  3. Après ce traitement, il est essentiel de renforcer les mesures de protection de votre maison pour éviter une nouvelle intrusion.

Protéger l’équilibre de notre écosystème

Les coccinelles asiatiques représentent un risque pour nos espèces locales de coccinelles, car elles sont plus robustes et ont tendance à les supplanter. De plus, elles peuvent perturber l’équilibre de notre écosystème en se nourrissant d’autres insectes bénéfiques tels que les chrysopes et les syrphes. Il est donc crucial de prendre des mesures pour limiter leur prolifération et protéger nos espèces endémiques.

À lire :  Voiture électrique : 4 astuces pour optimiser la durée de vie de votre batterie

Si vous trouvez une coccinelle asiatique dans votre jardin, n’hésitez pas à la signaler auprès des associations de protection de la nature ou des organismes spécialisés. Ils pourront vous donner des conseils adaptés à votre situation et contribuer à surveiller l’expansion de ces espèces invasives sur notre territoire.

Diane

Diane

Hello, je suis Diane, 31 ans, passionnée de jardinage, bricolage et toutes sortes de DIY. À travers ce site, j'essaie d'apporter des réponses aux nombreuses questions que peut se poser un débutant avec un bêche ou une perceuse.

Voir les publications de l'auteur