Demander une VAE après un bilan de compétence : la reconnaissance professionnelle.

Par Diane , le 11 mai 2023 - 5 minutes de lecture
Bilan de compétences et VAE

Opter pour une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) après avoir réalisé un bilan de compétences peut être un excellent moyen de valoriser son parcours professionnel et d’obtenir un diplôme ou une certification. Dans cet article, nous vous guiderons à travers les différentes étapes à suivre pour demander et réussir votre VAE après un bilan de compétences.

Comprendre le lien entre le bilan de compétences et la VAE

Le bilan de compétences est une démarche qui permet d’identifier ses compétences, ses aptitudes et ses motivations afin de définir un projet professionnel ou de formation adapté. Il s’agit donc d’un excellent point de départ pour se lancer dans une démarche de VAE.

En effet, la validation des acquis de l’expérience est un dispositif qui permet d’obtenir un diplôme, un titre professionnel ou une certification en faisant reconnaître officiellement les compétences acquises au cours de son parcours professionnel. Ainsi, grâce au bilan de compétences, vous êtes en mesure d’identifier précisément les compétences que vous souhaitez faire valider par la VAE.

Les étapes à suivre pour demander une VAE suite à un bilan de compétences

1. Choisir la certification visée

Premièrement, il convient d’identifier la certification ou le diplôme que vous souhaitez obtenir par la VAE. Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur les résultats de votre bilan de compétences qui mettent en avant vos domaines d’expertise et les secteurs d’activité dans lesquels vous êtes le plus à l’aise.

À lire :  Les formations à distance en comptabilité

Il est recommandé de se renseigner sur les certifications disponibles et de vérifier leur adéquation avec votre projet professionnel ou de formation. Il peut également être intéressant de consulter des professionnels du secteur visé pour connaître leur avis sur la pertinence de la certification envisagée.

2. S’informer sur les conditions d’éligibilité

Avant de déposer votre demande de VAE, assurez-vous que vous remplissez bien les conditions d’éligibilité requises. En général, il faut justifier d’une expérience professionnelle d’au moins un an en lien direct avec la certification visée. Cette expérience peut avoir été acquise au cours d’un emploi salarié, non salarié, bénévole ou encore lors d’un stage.

N’hésitez pas à vous rapprocher de l’organisme certificateur pour obtenir toutes les informations nécessaires et vérifier que vous êtes bien éligible à la VAE.

3. Constituer et déposer son dossier de demande de VAE

Le dépôt d’un dossier de demande de VAE est une étape cruciale qui nécessite une préparation soignée. En effet, ce dossier doit comporter un ensemble de documents attestant de votre expérience professionnelle et de vos compétences. Il s’agit notamment de :

  • Votre curriculum vitae actualisé
  • Des lettres de recommandation ou des attestations de travail
  • Des preuves de vos réalisations professionnelles (rapports, articles, projets, etc.)
  • Le formulaire de demande de VAE dûment complété et signé

Il est important de soigner la présentation de votre dossier et de mettre en avant les éléments qui démontrent le mieux votre expertise dans le domaine visé. Le bilan de compétences peut être un excellent support pour structurer votre argumentaire et valoriser vos atouts.

À lire :  Quelle formation à distance pour devenir Architecte d'intérieur ?

4. Se préparer à l’entretien avec le jury de VAE

Si votre dossier de demande de VAE est accepté, vous serez convoqué(e) à un entretien avec un jury composé de professionnels du secteur concerné. L’objectif de cet entretien est d’évaluer et de valider vos compétences, et éventuellement de compléter votre dossier par un apport oral.

Pour réussir cet entretien, il est essentiel de bien se préparer en amont :

  1. Révisez les compétences attendues pour la certification visée
  2. Préparez des exemples concrets de situations professionnelles illustrant ces compétences
  3. Anticipez les questions que pourrait poser le jury et préparez vos réponses

Enfin, n’oubliez pas que chaque étape de la démarche de VAE doit être abordée avec sérieux et rigueur. La réussite de votre VAE dépend en grande partie de votre implication personnelle et de la qualité des éléments que vous présenterez à l’organisme certificateur et au jury.

Les avantages de la VAE après un bilan de compétences

Demande une VAE après un bilan de compétences présente de nombreux avantages :

  • Valorisation de votre expérience professionnelle : La VAE permet de faire reconnaître officiellement les compétences acquises tout au long de votre parcours professionnel, ce qui peut être un atout pour votre employabilité ou votre évolution de carrière.
  • Obtention d’un diplôme ou d’une certification : Grâce à la VAE, vous pouvez obtenir un diplôme, un titre professionnel ou une certification sans avoir à suivre une formation longue et coûteuse.
  • Meilleure adéquation entre vos compétences et les besoins du marché du travail : La VAE vous permet de mettre en valeur des compétences spécifiques et recherchées par les entreprises, ce qui peut faciliter votre insertion ou votre retour sur le marché du travail.
  • Possibilité de changer de secteur professionnel : En fonction des résultats de votre bilan de compétences et des certifications visées, la VAE peut vous ouvrir de nouvelles perspectives professionnelles dans un autre secteur d’activité.
À lire :  5 universités qui proposent des formation en psychologie à distance

En somme, demander une VAE après un bilan de compétences est un excellent moyen d’optimiser et de valoriser son parcours professionnel. Cela nécessite néanmoins une démarche rigoureuse et une préparation adéquate pour mettre toutes les chances de succès de son côté.

Diane

Hello, je suis Diane, 31 ans, passionnée de jardinage, bricolage et toutes sortes de DIY. À travers ce site, j'essaie d'apporter des réponses aux nombreuses questions que peut se poser un débutant avec un bêche ou une perceuse.

Voir les publications de l'auteur