Reconnaitre l’agoraphobie : quels sont les symptômes associés ?

Par Diane , le 15 octobre 2022 - 3 minutes de lecture
Foule et agoraphobie

On estime que 5 à 25 % de la population française souffrent de peur panique

Les symptômes de l’agoraphobie nécessitent parfois de recourir à une thérapie pour préserver sa santé. Découvrez en plus sur le sujet dans cet article.

L’agoraphobie, qu’est-ce que c’est ? 

Issu du langage grec, le mot agoraphobie se décline par définition : agora signifiant « place publique » et phóbos représentant la « peur ». Au sens littéral, ce trouble décrit la peur de se trouver au sein de lieux publics dans lesquels il serait difficile de pouvoir fuir. On estime que ce trouble anxieux impacte la vie de 3 % de la population française dont la majorité sont des femmes. L’agoraphobie est une phobie qui se manifeste à tout âge de la vie même si son apparition se produit généralement au début de l’âge adulte jusqu’à la trentième année. 

L’agoraphobie est une maladie qui se diagnostique auprès d’un médecin généraliste et dont les facteurs d’apparition restent encore troubles. Certaines études évoquent les causes de cette peur panique avec des facteurs de vie négatifs tels que des traumatismes ou un déséquilibre de la cellule familiale. Il apparaît également que la génétique soit un pilier dans l’apparition de ces troubles anxieux ; de même, le caractère et la personnalité constituent un tremplin pour l’apparition de l’agoraphobie : dépendance, anxiété majeure, dépression, stress chronique, etc.

Cette phobie des temps modernes est plutôt imprévisible. Il s’agit d’une crise d’angoisse majeure qui peut survenir dans tous les espaces publics : réunions professionnelles, salle d’attente chez le médecin généraliste, foires/marchés, foule lors d’un concert, file d’attente dans un supermarché… Tant que le patient agoraphobe se sent éloigné de son domicile avec la peur d’être bloqué ou enfermé dans un environnement qui lui procure un sentiment de stress intense, alors la personne devient submergée par son angoisse, la panique s’empare d’elle et la situation lui échappe.

À lire :  Comment se déroule une séance classique dans un studio de yoga ?

Les symptômes de l’agoraphobie

Les symptômes de l’agoraphobie divergent d’une personne à une autre. Cependant, certains symptômes se retrouvent chez chaque agoraphobe atteint de ce syndrome de peur panique.

Trouble de la sphère cardiaque

Lors d’une crise d’agoraphobie, la personne agoraphobe ressent une modification de son rythme cardiaque avec la sensation de palpitations, comme si elle faisait face à une situation où sa santé était en danger. Cette gêne thoracique peut s’accompagner d’une sensation de perte de contrôle : c’est le trouble panique.

Perte de contrôle du corps

À ces symptômes s’ajoutent des tremblements incontrôlés et une transpiration excessive qui provoque chez l’agoraphobe un état de souffle coupé pouvant aller jusqu’aux vertiges voire le malaise. Comparable à la crise d’angoisse, cet état désagréable peut cependant s’apaiser au bout de quelques minutes, notamment si la personne dispose d’un traitement adapté et si elle pratique l’évitement du lieu en question.

Modification comportementale

Dans le cadre d’une agoraphobie, lors de situations donnant lieu à des crises de type panique, la personne perd toute notion objective et se coupe de la réalité. Cela peut induire la perte d’un comportement réaliste qui se traduit par une éviction sociale, un repli sur soi voire une dépression.

Diane

Hello, je suis Diane, 31 ans, passionnée de jardinage, bricolage et toutes sortes de DIY. À travers ce site, j'essaie d'apporter des réponses aux nombreuses questions que peut se poser un débutant avec un bêche ou une perceuse.

Voir les publications de l'auteur