Réparer et choisir un nouveau manche pour ses outils de jardinage

Par Diane , le 10 décembre 2022 - 4 minutes de lecture
Outil avec manche cassé

Les outils de jardinage, comme le râteau et la pelle, nécessitent tous un manche qui permet de travailler le jardin plus aisément et plus confortablement. En effet, le manche de jardinage permet de travailler en position debout au lieu d’être penché. C’est donc un outil indispensable au jardinage et son choix doit être fait correctement pour faciliter son usage. Ainsi, nous avons sélectionné tout ce que vous devez savoir pour acheter et utiliser un manche d’outils de jardinage.

Quel matériau choisir pour les manches d’outils de jardinage ?

Les manches d’outils de jardinage doivent être solides et agréables au toucher sans pour autant être très lourds. Ainsi, vous avez le choix entre plusieurs manches conçus avec des matériaux différents qui correspondent aux besoins des jardiniers.

Vous avez alors le choix entre :

Le bois

Les manches en bois sont certainement les plus communs, mais aussiles plus robustes. En effet, le bois est un matériau qui garantit la solidité du manche. Il lui donne également un aspect polyvalent. Les types de bois les plus utilisés sont le hêtre et le frêne.

La fibre de verre

La fibre de verre donne au manche une légèreté que vous ne trouverez pas avec d’autres matériaux. C’est effectivement un matériau souple et léger, idéal pour la conception des manches d’outils de labeur, comme les marteaux qui nécessitent un effort physique. En parallèle à sa légèreté, la fibre de verre est un matériau robuste et solide. C’est un atout qu’on ne peut pas négliger en jardinage.

À lire :  Jardinage sans jardin : les alternatives pour les espaces restreints !

La résine

Les manches en résine sont moins utilisés en jardinage et c’est bien pour des raisons de confort. En effet, bien que la résine fasse des manches solides, son poids assez lourd n’est pas adapté au jardinage.

L’aluminium

Les manches en aluminium sont également moins communs, car ils sontmoins pratiques que les autres types de manches. Cela est dû à la fragilité des manches en aluminium, à leur manque de robustesse et à leur aspect rigide qui ne facilite pas la maniabilité lors de l’activité.

Le plastique

Les manches en plastique sont aussi réputés que ceux en bois, mais leur efficacité est moins impressionnante. En effet, bien qu’il soit léger et agréable à porter, le manche en plastiquen’est ni solide ni robuste.

Que faire si le manche d’un outil de jardinage se défait ?

Le problème que beaucoup de jardiniers rencontrent avec les manches d’outils est leur détachement lors de l’utilisation. Cela est souvent causé par :

  • Un problème d’adaptation ;
  • Un problème de serrage.

Le problème d’adaptation a lieu quand le manche choisi ne correspond pas aux dimensions de l’œil de l’outil. Dans ce cas-là, le manche peut être remplacé. Il est aussi possible de le tailler s’il est plus grand. Ceci dit, cela ne vous garantit en aucun cas un attachement solide.

Le problème de serrage a lieu lorsque le manche n’est pas bien placé sur l’outil et lorsqu’il peut facilement se défaire. C’est aussi le cas lorsque l’œil de l’outil est légèrement plus grand que l’embout du manche. Le problème de serrage peut donc facilement être réglé puisqu’il suffit de bien serrer le manche.

À lire :  Voici les secrets cachés pour réussir toutes les plantations à l’automne

Pour cela, vous pouvez vousservir d’un maillet pour tapoter le manche en le plaçant sur l’œil de l’outil. Cela permettra de serrer le manche davantage et d’éviter qu’il se détache. Vous pouvez également vous servir d’un étau ou d’un bout de bois pour serrer davantage le manche dans le trou de l’objet. Notez que cette méthode de serrage forcé est risquée, car elle peut endommager le manche ou l’œil de l’objet de jardinage.

Diane

Diane

Hello, je suis Diane, 31 ans, passionnée de jardinage, bricolage et toutes sortes de DIY. À travers ce site, j'essaie d'apporter des réponses aux nombreuses questions que peut se poser un débutant avec un bêche ou une perceuse.

Voir les publications de l'auteur